Failles Fluorescentes

Failles Fluorescentes, 1990
durée :16 minutes 20 sec
pour saxophone-alto et bande magnétique [UPIC]

Commande de l’UPIC pour le soixante-dixième anniversaire de Iannis Xenakis
Mention au 19e Concours International de Musique Électroacoustique de Bourges 1991 dans la catégorie musique électroacoustique mixte.
Recommandée à la Tribune Internationale de Compositeurs de l’UNESCO 1995.
Création: Daniel Kientzy – 30 novembre 1992 (Salle Olivier Messiaen, Maison de Radio France, Paris)

Notes de programme

« Que las cosas escapen de sus formas
que las formas escapen de sus cosas
y que vuelvan a unirse de otro modo
Roberto Juarroz

FAILLE: Fracture de l’écorce terrestre, suivie du glissement d’une des deux lèvres (ou bord de chaque compartiment) le long de l’autre. Une faille met en contact des couches de terrain différentes (Le Petit Robert) et permet des passages de l’un à l’autre.

Un terrain est l’univers tempéré, l’autre le non tempéré (dont le spectre naturel). D’autre part existe le terrain instrumental (le son acoustique) et sur l’autre « bord » une bande (le son synthétique); mais il y a aussi les modes de jeux sur le saxophone, les imitations instrumentales sur la bande, les approches, les distances, les déploiements,les espaces : éléments qui se contredisent et se polissent dans une dialectique qui mène à une synthèse d’intégration

La partie électronique a été réalisé avec l’UPIC (ordinateur d’aide à la composition musicale par le graphisme conçu par Iannis Xenakis), toutes les formes d’ondes sont extraites des sons du saxophone puis modelées par les arcs et les enveloppes qui sont dessinés selon les méthodes inhérentes à cet ordinateur. (Tous les sons sur la bande sont de synthèse)

L’oeuvre est dédiée à Daniel Kientzy

Performances passées (Liste non exhaustive)

Création: Daniel Kientzy – 30 novembre 1992 (Salle Olivier Messiaen, Maison de Radio France, Paris)

DATE – Daniel Kientzy saxophone, Instituto Goethe, Buenos Aires, Argentina

28 février 2002 – Iñigo Ibaibarriaga, sax. – Instituto central « Miguel de Unamuno », Bilbao, Espagne

Edition discographique: Failles Fluorescentes de Carlos Grätzer pour Saxophone alto, interprétée par Daniel Kientzy. Production Nova Musica ‎– NMCD 5118

Sax-UPIC-CarlosGratzer

.

Share Button
Print Friendly, PDF & Email